PSG/REAL : LE CHOC

0 Submitted by on mar, 12 décembre 2017, 13:49

PSG /REAL. Le tirage des huitièmes de finale de la ligue des champions a livré son verdict et l’on peut dire sans trop s’avancer que c’est un morceau de choix qui s’offre aux Parisiens Je reste convaincu que le Réal ne se réjouit pas non plus à l’idée d’affronter le PSG. Quoiqu’il en soit, un des favoris va rester sur le carreau dès le premier tour à élimination directe. Deux matchs pour décider d’une saison ratée ou pour pouvoir  continuer à rêver d’un troisième titre européen d’affilée pour les Madrilènes ou d’un premier sacre européen pour les parisiens. Une chose est sure, aucune de ses deux équipes ne pourra se contenter d’un huitième de finale dans son bilan de fin de saison. On se rend bien compte de l’énorme enjeu de ce match et de la pression qui va en découler. Le Réal ne sera vraisemblablement pas champion d’Espagne, ce qui rend encore plus primordiale la campagne européenne. Toutefois, je ne vois pas Zidane viré en fin de saison en cas de défaite, même dans un club aussi exigeant en termes de résultat. Si on se souvient de Fabio Capello, champion, viré en fin saison , la situation de l’entraîneur français est quelque peu différente. Aimé du président et vainqueur historique des deux dernières ligues des champions, Zidane bénéficie d’un crédit assez important au sein de la maison blanche. A contrario de son homologue parisien, qui lui, joue clairement sa tête sur cette confrontation. Je serais très surpris de voir Emery toujours sur le banc parisien l’année prochaine en cas de revers. Le contraire amènerait un sentiment d’incompréhension de la politique sportive parisienne. Si le PSG continue de se promener en championnat, il risque d’aborder ce huitième avec le titre de champion de France quasi en poche. Une bonne chose pour préparer ce grand rendez-vous dégagé de toute pression domestique. Mais une élimination rendrait la fin de saison longue et ennuyeuse.

ligue-des-champions

Je donnerais un léger avantage au Réal dans cette confrontation, au vu de leur habitude à bien gérer ses grands rendez-vous. De plus, les merengue ont dans leurs rangs Cristiano Ronaldo, un joueur capable de faire basculer une rencontre sur son simple talent. Bien sur, le portugais est loin d’être tout seul et est même très bien entouré, mais la ligue des champions est son terrain de jeu favori et le retentissement de la douce musique de la coupe aux grandes oreilles le rend souvent décisif. Il a empilé les buts l’an dernier dans les matchs à élimination directe. De l’autre coté, Paris aligne un trio d’attaquants stars Neymar, Cavani et Mbappé pour s’opposer à la BBC. Le PSG a beaucoup d’atouts dans sa manche, mais il faudra absolument oublier le spectre de la « remontada » au même moment de la saison l’an dernier. C’est parce que le Réal semble pouvoir mieux gérer ses rencontres à enjeux et à pression, que je donne un léger avantage aux madrilènes ; 55/45. Le Réal semble aller mieux, mais n’oublions pas que les madrilènes sont quatrièmes de la Liga et ont été malmenés en phase de poules par Tottenham, équipe à priori moins forte que le PSG. J’ai hâte, tout comme beaucoup d’entre vous, d’être en Février pour assister à cette rencontre où je soutiendrais le club de la capitale.

Written by

Bertrand F est passionné et pratiquant de sport depuis tout petit. Tombé dans la marmite du foot dès son plus jeune age, il supporte le FC Nantes depuis 1984 et sa ferveur pour ce club ne l'a plus quitté depuis. C'est à l'adolescence qu'il decouvre la pratique du basket et se passionne pour ce jeu. Il continue à user ses sneakers sur les playgrounds franciliens, à bientot 40 ans, dès que le temps le lui permet. Il trouve dans le sport beaucoup de de philosophie et de principes de vie et voit beaucoup d"analogie entre les différentes rencontres et nos comportements au quotidien. Grand fan de tennis et également pratiquant à ses heures perdues, il voit dans ce blog l'occasion d'exprimer un avis, un ressenti sur un évènement sportif particulier, qui ramène tranversalement parfois même, à un sujet sociétal. Partant du principe que son opinion n'est qu'une opinion et non "la vérité", il attend avec impatience les arguments contraires de ses lecteurs. Bien entendu, ceci dans l'esprit fair play d'une rencontre sportive et dans le respect de l'adversaire.

No Comments Yet.

leave a comment