LIGUE DES CHAMPIONS : L’EXPLOIT DU PSG

Non, le Paris saint Germain n a pas gagné la ligue des champions. Oui, ce n était qu’ un huitième de finale aller de Champions League. Cependant,  la victoire 4 à 0 contre le Barça engendre enthousiasme et stupéfaction.  Un petit séisme dans le monde du football, tant les chances de qualification des parisiens paraissaient bien minces avant cette double confrontation.

messi triste

Quelques parieurs avisés vous exhibent déjà leurs tickets gagnants et la côte à 100/1 que représentait un tel score, sans oublier les quelques amis de mauvaise foi qui vous martèlent vous avoir prévenu depuis longtemps, mais honnêtement personne ne s’attendait à un tel résultat.

Et ce raisonnement était logique au vu des prestations poussives réalisées par le PSG depuis le début de saison. De plus, le score de cette rencontre reflète tout à fait la domination d’une équipe sur l’autre, ce qui rend la performance tout autant admirable qu’ inattendue. Comment prévoir la performance d’un Di Maria hier soir, tant l’Argentin semblait au fond du seau depuis un an et avait brûlé tous les jokers que son coach lui avait accordé. Les critiques à son égard étaient justifiées et non l’œuvre de « haters » avides de sang à la première contre performance.

Il y a des soirs de football où l’irrationnel s’invite et où les joueurs, souvent bercés par la douce musique de la Ligue des champions, se transcendent. Que dire de la MSN, meilleur trio d’attaque du monde, totalement éteinte, à part peut-être Neymar sur quelques séquences ? Que penser d’un Messi fantomatique, à qui l’on avait promis Kimpembé, remarquable remplaçant de Thiago Silva, en pâture ? Le pressing parisien et la projection de l’équipe vers l’avant ont été remarquables durant toute la partie. La performance a été avant tout collective hier soir, avec une mention spéciale pour Di Maria, Draxler et Cavani, meilleur attaquant d’Europe sans contrôle. Dur de ne pas tomber dans le dithyrambe, lorsque l’on vit une soirée européenne aussi magique nous ramenant aux plus beaux exploits du football français.

paris

Et maintenant ? Jamais un club ayant perdu 4-0 le match aller n’a réussit à se qualifier au match retour. Piqués dans leur orgueil, les Blaugranas se doivent de réagir au Camp Nou et cette équipe a toutes les qualités offensives pour marquer plein de buts à ses adversaires, mais les joueurs de la capitale entreraient bien tristement dans l’histoire, si un tel renversement de situation venait à se produire.Ces derniers ont mis en exergue les lacunes défensives des catalans entrevues depuis le début de la saison, mais qui ne sont pas rédhibitoires contre 75% des équipes de la Liga.

Paris doit faire de ce match une référence pour la suite des compétitions dans lesquelles le club est engagé. Une nouvelle saison commence et nul doute que la prestation réalisée hier soir va motiver, mais également fortement apporter de la crainte à ses futurs adversaires. Applaudissons la performance tout en gardant raison. Savourons le moment. Le chemin est encore long.