L’ACTU DE LA CAN : LE CAMEROUN SACRE

La finale de la CAN 2017 au Gabon vient se se terminer et de sacrer le Cameroun comme nouveau Champion d’Afrique. Le dernier match de cette édition nous a offert une très belle opposition pleine de suspense entre les Lions Indomptables et les Pharaons d’Egypte. Eternelle Egypte, déjà sept fois couronnée dans cette épreuve, qui a encore compensé de forte belle manière son manque de stars et de joueurs labellisés « Europe ». La question sur le réel engagement des expatriés, théoriquement plus forts, par rapport aux joueurs dits locaux se pose légitimement au regards des performances de la Cote d’Ivoire et de l’Algérie. Une Egypte lancée idéalement après l’ouverture du score d’Elneny à la 22ème minute. Les Pharaons menaient 1 à0 à la mi-temps et le spectre des défaites de 1984 et 2008 refaisait surface dans la tête des supporteurs camerounais.

CAN-2017

Mais une fois de plus, il ne fallait pas occulter l’incroyable force morale dont les Lions ont fait preuve durant toute la compétition. Battons notre coulpe et faisons amende honorable. Sur ce même blog,  nous avons écrit que l’équipe du Cameroun n’était pas à la hauteur du nom que représente cette grande nation du football. Ce sport, qui permet les revirements de situations les plus étonnants, a sacré une équipe dont l »impression de maîtrise ne s’est absolument pas fait sentir durant trois semaines. L’équipe titrée trouve des similitudes dans son parcours avec le champion d’Europe, le Portugal. Elle n’a du son salut en phase de poule qu’ à un poteau et une parade monumentale d’Ondoa dans les arrêts de jeu face au Gabon. Elle a ensuite survécu à une séance de tirs au buts face à un Sénégal dominateur dans le jeu. Seule la demi-finale contre le Ghana a semblé être maîtrisée et apparaît comme leur match le plus abouti du tournoi.

Le football est ainsi fait et il faut louer la pugnacité des Camerounais, qui sont revenus une première fois à la 59ème minute grâce à une superbe tete de Nkoulou, avant qu’Aboubakar ne vienne, à la suite d’un superbe mouvement à deux minutes de la fin, délivrer tout un peuple et plonger l’Egypte dans un grand désarroi. Une cinquième couronne pour les lions Indomptables, la première depuis 2002.

index

Que retenir de cette CAN 2017 ? Plusieurs choses. Le retour du Cameroun au premier plan. Les faillites collectives de l’Algérie et de la Cote d’Ivoire.

La fraîcheur de la RDC et du Burkina Faso, Un niveau de jeu moyen lors de cette compétition et une homogénéité des équipes participantes. 

La fête du football africain a bien eu lieu et on attend la prochaine édition avec impatience..